Rechute et pair aidance #1 [Lee ANTOINE]

( mentions: hospitalisation en psychiatrie, suicide, nourriture, réseaux sociaux )

VERSION AUDIO


Cet été, j’ai vécu une grosse rechute.
Grosse comme je n’avais pas connu depuis des années.
Grosse comme… besoin de plus que deux jours d’hospitalisation,
Grosse comme… Igor a eu peur.

Mais…

Les outils, stratégies et ressources intégrés sont toujours là, en moi.
Je me suis relevé plus vite que lors des précédents « très bas ».
Avec de l’aide, en y mettant beaucoup d’énergie, en acceptant de capituler, en réfléchissant à un autre après et en apprenant à mieux me connaître.

Avec de l’aide…
de soignant.e.s
de l’hôpital
d’ami.e.s
d’outils numériques
de projets
de l’art

et de pairs.

Et en aidant mes pairs en hospitalisation,
Celleux qui s’y trouvent, et celleux du dehors…
Me sentir un peu utile, avoir une raison de vivre,
et accepter qu’iels m’apportent aussi leur aide…

Le retour de la pair aidance informelle:

  • C. en pleine crise, avec qui nous échangeons sur Twitter… depuis ma chambre d’hôpital, j’appelle les pompiers avec son accord. Et non non, quand elle arrive dans le service où je me trouve aussi, devant les soignant.e.s, on ne se connaît pas.
  • L. 18 ans, voisine de chambre qui va entrer en soins études, comme moi 10 ans auparavant. Partage de stratégies de coping, de matériel pour s’occuper et prendre soin de soi, échange dessin/objet crocheté/hugs, s’écrire l’un.e à l’autre des mots gentils sur une ardoise magique…
  • M. , amie depuis plus de 10 ans, qui va acheter une voiture. Elle veut reconduire, pas seule, pour se préparer. Alors en permission, lors de mon hospit, elle conduit ma voiture, je suis le copilote.
  • E. , amie depuis plus de 10 ans, doit créer un site internet pour postuler à un emploi. Je sais le faire… et elle est à l’aise avec les démarches administratives. Site créé, dossier pour la CAF envoyé. Comme on aurait fait habituellement.
  • P. qui appelle et qui a aussi fait une grosse rechute, aussi hospitalisé. Du « Allez, tu vas tenir, hophophop » l’un à l’autre. On a tous les deux tenu.
  • T. rencontrée en vrai après des échanges sur une appli,
    elle aussi déprimée, elle aussi ce sentiment de solitude et ce besoin de hugs.
    Des raviolis au M&M’s, des soirées pyjama, des films d’horreur… Magique? Oui!
  • S. , amie et pair, initiallement via les réseaux sociaux, cherche du travail. On est tou.te.s les deux un peu paumé.e.s. On a besoin de se déballer nos vies, nos victoires, nos emmerdes… On a tou.te.s les deux besoin de soutien. Pendant mon hospit, on sort manger des makis, et ça fait du bien. Elle a trouvé un travail, je vais mieux.
  • S. , ami depuis le lycée, vient me rendre visite, alors que nous vivons actuellement des expériences similaires.Et puis les pairs sur Twitter, sur Facebook, des pairs qui me soutiennent, et que je tente de soutenir. Une forme d’autosupport qui nous sauve, une aide réciproque, avec une compréhension des besoins de l’autre, de ses ressentis…
  • Ce savoir expérientiel, le vécu des pairs ne peuvent être remplacés par le savoir médical… également nécessaire pour moi lors ce cette rechute.

Igor disait, inquiet, au sommum de mon moment de crise : « Pensez aux patient.e.s, ne vous supprimez pas. »

Mes pairs m’ont sauvé de la noyade.

Alors:

Je continue mon chemin dans ce processus de rétablissement

Je prends soin de moi, je prends mon temps, je tente me maintenir dans un état qui me convienne.

Alors pour le moment, et depuis le premier octobre dernier, je ne travaille pas.
Je vais à des colloques, des formations, des réunions, je donne des conférences, j’écris, je dessine, je vais à des groupes de parole, je suis actif sur les réseaux sociaux, je continue mon suivi psy et médical, je me dépatouille avec les démarches administratives qui n »en finissent pas, je vois des proches.
Je fais des choses (trop?) pour lesquelles je ne trouvais plus le temps.

Et

Je me lève le matin, je mange, je me lave, je prends le traitement que j’ai choisi et qui me conviens, je m’hydrate, je dors, je fais des siestes, je fais mes exercices de kiné, je m’habille, j’ouvre mon courrier, je suis ma liste quotidienne de trucs à faire, je prépare mon sac la veille : ça demande déjà beaucoup d’énergie.

La nouvelle psychiatre qui me suit a très justement dit : « Je peux toujours vous donner des conseils, tenter de vous soutenir, de vous rassurer, de vous dire que ça va aller, que ça prend du temps… mais ça ne sera jamais pareil que les mots ni le soutien d’une personne vivant des choses semblables à ce qui se passe pour vous. »

Je suis remonté à la surface, je me maintiens la tête hors de l’eau, buvant parfois la tasse.
Une bouée canard est prête, par mesure de sécurité.

Lee ANTOINE

Du même auteur sur En tant que telle:
Prise de poste, MSP
La relation duelle en pair aidance
Vouvoiement ou tutoiement ?
Je sème des graines #2
Phobie scolaire et formation
Interview avec Patrick Stern
Sept mois plus tard, MSP
Engagement des usagers et rétablissement #1
Quand des ancien.nes patient.e.s viennent rendre visite #1
Des conseils aux soignants?
La pair aidance selon #1
La pair aidance selon #3
Pour raison de sécurité
MSP, et après #1
Lettre d’au revoir, dernier jour en tant que MSP
Pair aidance en hospitalisation #1 TCA

Pour proposer vos contributions c’est ici

Qu’est ce que le projet En tant que telle ?

Nous contacter

15 réflexions sur “Rechute et pair aidance #1 [Lee ANTOINE]

  1. Ping : « Phobie scolaire » et formation [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  2. Ping : Lettre d’au revoir, dernier jour en tant que MSP [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  3. Ping : « Pour raison de sécurité » [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  4. Ping : La pair aidance selon… #3 [Lee ANTOINE] Les prémices d’une pair aidance informelle – En tant que telle

  5. Ping : Quand des ancien.ne.s patient.e.s viennent rendre visite… [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  6. Ping : Prise de poste, MSP #1 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  7. Ping : La relation duelle en pair aidance #1 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  8. Ping : MSP, et après? #1 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  9. Ping : Pair aidance en hospitalisation #1 TCA [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  10. Ping : Préparer une valise pour une hospitalisation [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  11. Ping : Quand des ancien.ne.s patient.e.s viennent rendre visite #2 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  12. Ping : Je sème des graines #3 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  13. Ping : « Recentre toi » #1 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  14. Ping : Dévoilement et pair-aidance professionnelle #1 [Lee ANTOINE] – En tant que telle

  15. Ping : Pair-aidant.e en terrain connu ? [ Lee ANTOINE ] – En tant que telle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s