L’amitié fleurit entre les murs [Isabelle et Laure]

( Mentions: nourriture, phase maniaque, hôpital psychiatrique )

Ici, un dialogue à quatre mains entre deux personnes
ayant vécu ensemble une hospitalisation en psychiatrie.
Elles nous parlent alors de leur rencontre… de leur relation, et de la suite!


– Laure:

L’hôpital, ce congé obligatoire dans nos vies, permet de nouer de nouvelles relations voire des amitiés.

Débuter une nouvelle amitié peut se faire facilement à l hôpital mais le passage à la vie ordinaire ne la révèle pas toujours durable. Au début, à l’hôpital, avec Isabelle c’était un peu tendu.

Isabelle a été diagnostiquée bipolaire – une maladie dont j’ignorais tout – et elle était en phase maniaque. Personne ne la comprenait et je me suis inquiétée pour elle.

Au début, c’est une intimité partagée dans la même chambre, une bouillotte en ours blanc en peluche qu’ elle me laisse quand elle ne dort pas à l hôpital, mon sac qu’ elle voulait absolument porter car la jambe me faisait trop souffrir, des confiseries partagées, des souvenirs qui s’échangent, un plat de sushis qu’on fait venir en cachette pour le diner, comme si on faisait le mur !

Ensuite il y a les retrouvailles à l’extérieur, les messages échangés à tout moment de la journée.

– Isabelle:

Comme le dit Laure on s’est connues dans des circonstances particulières..

Une phase maniaque est très impressionnante pour les autres et elle a découvert qui j’étais vraiment après ma phase maniaque, quand je suis redevenue moi même (si on peut dire ça) .

Depuis cette hospitalisation qui nous a rapproché, on a gardé un contact précieux. On se parle très souvent, on se voit, on s’entraide. C’est toujours difficile par moments pour Laure quand je suis en dépression mais c’est une personne formidable qui ne m’a jamais laissé tombé.

Moi aussi je la soutiens du mieux que je peux sans la juger .

C’est important de ne pas avoir peur de la maladie de l’autre, de ne pas penser que la psychiatrie c’est pour les fous, parce qu’ on peut avoir de véritables amis et nos difficultés peuvent nous enrichir et nous faire grandir.

Isabelle et Laure, le 13 janvier 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s