Une question de temps [Eric PINET]

VERSION AUDIO (version provisoire)


Il y a un peu plus de trois ans démarrait la seconde expérimentation concernant un métier qui reste à définir : Médiateur de Santé Pair, sous l’égide du CCOMS et avec la collaboration de l’Université Paris 13, des ARS et d’acteurs du secteur sanitaire et médico-social. J’y étais.1
Et je suis aujourd’hui encore Médiateur de Santé Pair (MSP) au sein d’un SAMSAH qui n’est pas adossé à un centre hospitalier.

J’aimerais partager avec vous chers lecteurs et lectrices une question qui m’a été inspirée par mon psychiatre : quelle est l’espérance de vie d’un pair aidant professionnel, et puisque tel est mon titre,  d’un MSP. Je ne parle pas évidemment ici de sa durée de vie biologique mais de ce sur quoi se fonde sa spécificité professionnelle: puiser dans son vécu expérientiel.
Chacun le fait qu’il soit ou non pair aidant. Nous entretenons tous cette relation dialogique entre être et avoir été. On emporte toujours un peu de terre aux semelles de ses chaussures.

Mais ce (futur) métier si particulier implique pour beaucoup, de puiser dans ce qui n’a pas été qu’une simple expérience plaisante ou simplement un mal nécessaire.  Lorsque les théories, les arguments réflexifs sont mis de côté, c’est l’authenticité qui reste le plus puissant moteur de la paire aidance. Celui qui permet l’identification :  la majorité des pairs se reconnaissent entre eux sans avoir besoin de discourir. 

Le problème est que pour accompagner l’autre il est souvent nécessaire de maintenir ouvertes nos propres cicatrices pour conserver ce bien précieux qu’est l’authenticité. Plus encore, le pair aidant professionnel doit être en mesure d’éviter l’assimilation. C’est une chose que d’être intégré à une équipe, c’en est une autre que par souci d’efficacité, de rationalité on finisse par standardiser nos accompagnements au contact des autres professionnels et à l’usage des procédures administratives.
Comment être à la fois singulier et (un peu) comme les autres. 
Mais comme souvent je m’éloigne de la question principale : Ne peut-on considérer comme une forme de maltraitance le fait de s’appuyer sur ce parcours expérientiel de rétablissement ?
Je n’ai pas de réponse satisfaisante à formuler ici. D’un côté l’apport des pairs aidants – professionnels ou non – au sein d’équipes soignantes est indéniable et même mesurable. De l’autre cela interroge une certaine congruence entre ce que nous prônons bien souvent : ne pas négliger la dimension plaisir, et le fait de ne pouvoir totalement ranger, ce passé qui fait partie de nous sans être nous. 

Dans un ouvrage sur la paire aidance2 auquel j’ai participé, j’ai écrit que nous n’incarnions pas le rétablissement. Pas plus que le diabétique que je suis n’est à lui seul Le diabète. Mieux je fais en sorte que mon diabète ne m’empêche ni de travailler, ni de prendre du plaisir (bon d’accord les éclairs au chocolat ont été bannis de mon régime alimentaire…)
Mais après plus de trois ans, je ressens comme un doute, un trouble, non pas sur l’utilité des accompagnements qui me sont confiés, mais sur ma capacité à continuer encore longtemps. Alors certes je suis plus près de la fin de ma vie professionnelle que du début, et mes traitements me fatiguent, sans compter cette menace incolore, inodore mais bien présente qu’est la COVID19 et qui émousse les sens de beaucoup au-delà du supportable parfois. 
Il n’empêche que mon écologie personnelle commence à réclamer plus de soleil, plus de saisons, plus de chlorophylle et moins de souffrances (par procuration).

Eric PINET
MSP – SAMSAH FDR GAIA 17

1 https://www.cairn.info/revue-l-information-psychiatrique-2020-7-page-527.htm
2 Pair-aidance en santé mentale –  Une entraide professionnalisée
Nicolas FRANCK, Caroline Cellard
Editions Elsevier-Masson – juillet 2020

Du même auteur sur En Tant Que Telle :
Mots Simplement Partagés (MSP)

Pour proposer vos contributions c’est ici

Qu’est ce que le projet En tant que telle ?

Nous contacter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s