L’amitié fleurit entre les murs [Isabelle et Laure]

Ici, un dialogue à quatre mains entre deux personnes ayant vécu ensemble une hospitalisation en psychiatrie. Elles nous parlent alors de leur rencontre... de leur relation, et de la suite! - Laure: L'hôpital, ce congé obligatoire dans nos vies, permet de nouer de nouvelles relations voire des amitiés. Débuter une nouvelle amitié peut se faire …

Lire la suite de L’amitié fleurit entre les murs [Isabelle et Laure]

Quand des ancien.ne.s patient.e.s viennent rendre visite #2 [Lee ANTOINE]

VERSION AUDIO   Une ancienne collègue infirmière lors de mon travail comme MSP, en réaction à cet article: "J'ai pas compris Je me souviens de la discussion Bien sûr que si un.e ancien.ne patient.e va mal on l'accueille" Je comprends, j'entends ce point de vue, je le respecte. Pour le moment administrativement et pour la …

Lire la suite de Quand des ancien.ne.s patient.e.s viennent rendre visite #2 [Lee ANTOINE]

L’entraide à l’hôpital [Isabelle]

L'entraide entre patients , c'est un sujet important pour moi, il m'évoque beaucoup de choses .. Je suis une jeune femme de 26 ans diagnostiquée bipolaire , j'ai eu de nombreuses hospitalisations et vécu également en clinique soins études. Donc j'ai connu d'autres patients, qui étaient au début de simples connaissances puis ce sont devenues …

Lire la suite de L’entraide à l’hôpital [Isabelle]

Le rétablissement et la place donnée aux usagers en santé mentale [Cathie MAILLOT]

Depuis quelques années, les usagers semblent être moins infantilisés, mieux considérés, en tant que personnes citoyennes et responsables qui ont des choses à dire et des idées à faire entendre, et la logique de les placer comme co-acteurs de leur projet thérapeutique, et aussi des dispositifs de santé semble même être de plus en plus souvent une priorité.

Préparer une valise pour une hospitalisation [Lee ANTOINE]

Cet article propose une liste d'affaires personnelles en soutien aux personnes hospitalisées et à leurs proches... L'idée que la chambre d'une personne puisse être un lieu à soi et sécure, dépend en partie des affaires dont il dispose. Il a aussi vocation à engager une réflexion des équipes soignantes et des institutions hospitalières sur cette question des affaires personnelles.