La pair aidance selon… #3 [Lee ANTOINE] Les prémices d’une pair aidance informelle

Se soutenir avant les horribles entretiens familiaux en soins études, parfois les préparer, et récupérer en vrac les pairs après les dits entretiens. Se renseigner mutuellement sur nos droits en tant que patients hospitalisés. Écrire à plusieurs la lettre au préfet pour une sortie d'hospitalisation d'office d'un pair. Le soutien et les révisions quand tu passe ton code de la route pendant une hospit.

Sept mois plus tard – MSP #2 [Lee ANTOINE]

Concernant le point sur la différentiation entre mon rôle de MSP et ceux des membres de l'équipe, une vigilance existe. Avec l'idée que je ne sois pas la "roue de secours" du service en étant trop polyvalent ("même si on sait tous que tu sais tout faire Lee"). Mais aussi, une vigilance institutionnelle/politique(syndicale)... (?): je ne remplace pas un.e professionnel.l.e, je ne vole pas le poste de quelqu'un, j'ai un rôle spécifique. Dans ce contexte de crise de l'hôpital public où les suceptibilités s'activent plus facilement, on fait un peu gaffe.

Qu’est ce qu’un pair aidant en santé mentale? #1 [Sonia SUEZ]

Je tiens à témoigner de ce qu’est pour moi la pair aidance, ayant obtenu mon diplôme en 2015. Depuis le métier n’a pas été reconnu et je n’ai jamais obtenu de poste rémunéré. Lors d’un évènement marseillais « la folle histoire de fou » j’ai même débattu sur le statut des médiateurs avec l’ex Maire de Marseille 15ème 16ème devenu député.