« Pour raison de sécurité » [Lee ANTOINE]

La pair-aidance en santé mentale, c'est mon rêve depuis 10 ans, je m'étais imaginé ça avant que ça existe, en étant triste et en colère que ça ne soit pas mis en place. Sans avoir cette notion de pair-aidance en tant que telle, j'avais projeté un métier idéal. Et... ce métier idéal je l'ai trouvé. Imparfait, mais c'était bien ça. C'était vraiment ça. Médiateur de santé pair. Sauf que.

Pair aidance et TCA [Sabrina PALUMBO]

Bon nombre d’ancien.ne.s malades choisissent la voie de l’accompagnement. Thérapeutes, psys, coachs, hypnothérapeutes, sophrologues… C’est aussi une forme de pair aidance (ils/elles sont passées par là !) pour laquelle il est indispensable de se faire superviser. Le vécu est alors à double tranchant et le transfert peut-être fort. Il se fait une force sur laquelle il est possible de s’appuyer pour mieux comprendre, entendre et il permet parfois de lever plus facilement des freins, notamment chez des patient.e.s ambivalent.e.s par rapport aux soins.

Vous le pourriez, vous ? [Sarah B.]

C'est l'histoire d'une petite secrétaire qui se reconstruisait doucement mais surement… quand… "Ils cherchent un MSP, je propose votre candidature ?". Après une certaine hésitation, entre le silence d'une lente reconstruction et le vacarme d'un mouvement révolutionnaire, elle choisit le vacarme. Nostalgie d'une manie déjà lointaine ? De nature prudente, elle savait son choix périlleux, mais depuis quand n'avait-elle pas pris de risques ? N'était-elle pas prête à se lancer ? Bien sûr que si !